Actu

Saison Ubu : présentation du Fair en 10 artistes passés par les Trans

27.02.2019

L’Ubu accueille le 1er mars Halo Maud et Terrenoire, deux lauréats de l’édition 2019 du fair. Un dispositif d’aide qui depuis 30 ans offre un soutien aux jeunes artistes.

Depuis 1989, le Fond d’Action Initia­tive Rock aide les jeunes artistes à se lan­cer et à sa pro­fes­sion­na­li­ser. Association créée à la demande du Ministère de la Culture, elle pro­pose une aide finan­cière, une assis­tance à la dif­fu­sion, des conseils juri­diques mais aus­si des for­ma­tions pro­fes­sion­nelles et artis­tiques aux groupes sélec­tion­nés.

Chaque année, le fair sélec­tionne 15 lau­réats, et depuis 30 ans, ce sont ain­si 452 artistes ou groupes qui ont béné­fi­cié de l’accompagnement et de l’aide du fair (cumu­lant tous ensemble 30 Victoires de la Musique, 20 mil­lions d’albums ven­dus et 75.000 concerts). Parmi eux, cer­tains sont deve­nus des grands noms de la chan­son fran­çaise (M, Suprême NTM, Christine And The Queens…) et nom­breux sont ceux qui ont croi­sé la route des Trans Musicales durant leur car­rière.

L’Ubu accueille ain­si deux des lau­réats de l’édition 2019 en concert le 1er mars : la chan­teuse dream‐pop Halo Maud et le duo électro‐pop Terrenoire. Sont‐ils les futurs IAM ou  Jeanne Added ? On ne le sait encore, mais en atten­dant de les ren­con­trer sur scène, voi­ci un top 10 des artistes fair qui sont pas­sés par les Trans Musicales :

IAM
1990
Crédit pho­to : Gilles Charlou

Programmé aux Trans Musicales au tout début de sa car­rière (en 1990, soit trois ans avant “Je danse le MIA”), le col­lec­tif rap mar­seillais a béné­fi­cié du sou­tien du fair en 1992.

Katerine
1992 / 2005
Crédit pho­to : Nicolas Joubard

Passé aux Trans par deux fois, l’excentrique chan­teur a été lau­réat du fair en 1996.

No One Is Innocent
1993
Crédit pho­to : Nicolas Joubard

Repérés aux Trans Musicales en 1993, les rockeurs éner­vés de No One Is Innocent ont béné­fi­cié l’année sui­vante du sou­tien du fair.

Stupeflip
2002
Pochette de l’album “Stupeflip”

Les rap­peurs mas­qués lou­foques de Stupeflip ont béné­fi­cié du sou­tien du fair en 2003, quelques mois après avoir joué aux Trans Musicales.

Agoria
2011
Crédit pho­to : Gwendal Le Flem

Lauréat du fair en 2001, Sébastien Devaud a atten­du dix ans avant de remuer les Trans Musicales avec sa tech­no house.

Jeanne Added
2014
Crédit pho­to : Nicolas Joubard
Création artis­tique des Trans en 2014, puis lau­réate du fair en 2016, la rémoise Jeanne Added a obte­nu deux Victoires de la Musique en 2019.
Benjamin Clementine
2013
Crédit pho­to : Nicolas Joubard

Après sa créa­tion à l’Aire Libre aux Trans en 2013, le jazz­man Benjamin Clementine a béné­fi­cié de l’aide du fair en 2014.

Jacques
2015
Crédit pho­to : Nicolas Joubard

Lauréat du fair en 2018, l’homme à la ton­sure mys­té­rieuse a livré une per­for­mance mémo­rable aux Trans 2015

Fishbach
2016
Crédit pho­to : Nicolas Joubard

Après avoir fait forte impres­sion sur la scène de l’Aire Libre durant sa rési­dence artis­tique de créa­tion aux Trans Musicales 2016, Flora Fischbach a été accom­pa­gnée par le fair en 2017.

Requin Chagrin
2016
Crédit pho­to : Nicolas Joubard

En décembre 2016, Marion Brunetto enchan­tait la scène des Trans Musicales avec sa pop rêveuse. Elle a pour­sui­vi sa route avec le sou­tien du fair en 2017.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

Les artistes sou­hai­tant pos­tu­ler au fair peuvent pro­po­ser leur can­di­da­ture avant le 30 mars 2019 sur le site du fair.

 

La billet­te­rie pour le concert FAIR : Le Tour à l’Ubu

5 choses à savoir sur Halo Maud