Actu

Saison Ubu : 5 choses à savoir sur Bad Pelicans

05.02.2019

Vendredi samedi 8 février prochain aura lieu la première date rock’n’roll de 2019 à l’Ubu. Si les californiens de Crocodiles seront tête d’affiche de cette soirée placée sous le signe de la distorsion, le trio garage‐punk parisien Bad Pelicans devrait lancer la soirée avec fougue. Portrait de ce jeune groupe prometteur en cinq éléments clef.

Leur premier album est un best‐of

Assemblage de leurs démos publiées sur cas­sette entre 2015 et 2018, le pre­mier album des Bad Pelicans pré­sente les meilleurs mor­ceaux du groupe sur cette période. Un véri­table best‐of, qu’ils n’ont pas man­qué d’intituler… Best Of.

Photo : Stolen Body Records

Photo : Stolen Body Records

Ils aiment l’écriture romaine

Bad Pelicans ne sont pas des punks, ce sont des PVNKS. Amoureux de l’écriture capi­tale romaine monu­men­tale, le groupe adore en user et en abu­ser sur les titres de ses mor­ceaux : « BVDDY BVDS », « COVCH PIZZA », « SVMMERTIME »…

Ils aiment le surf

… ou plu­tôt le SVRF. Autoproclamés SVRF PVNKS , les Bad Pelicans aiment la surf‐music, qu’ils enrobent de dis­tor­sion punk. Plus de la moi­tié de leurs mor­ceaux fait ain­si réfé­rence à ce sport de glisse deve­nu genre musi­cal à part entière depuis le début des années 60 : « SVRF PVNK », « SVRF SVRF »,« SVRF » « SVRF YOVR COFFIN ». Brian Wilson serait fier d’eux.

Ils ne sont pas psyché

Programmés au Bristol Psych Fest en juillet der­nier (un fes­ti­val orga­ni­sé par leur label Stolen Body Records), les Bad Pelicans n’ont pas man­qué de se faire cham­brer par leurs cama­rades punk pari­siens. Ils ont ain­si tenu à mettre les choses au point sur leur page Facebook une bonne fois pour toutes. Il ne man­que­rait plus qu’on les prenne pour des hip­pies !

Leurs concerts sont des espaces de liberté absolue

Ils l’ont prou­vé par le pas­sé : tout peut arri­ver lors d’un concert des Bad Pelicans. Que ce soit la mise à feu des cym­bales de la bat­te­rie ou la nudi­té spon­ta­née du bas­siste, les Bad Pelicans savent faire le spec­tacle. Les spec­ta­teurs sont pré­ve­nus !

Bad Pelicans jouent le 8 février à l’Ubu en première partie de Crocodiles.

L’événement sur Les Trans
La billet­te­rie
L’événement sur Facebook