Echo

#Trans2018 : l’émission Tracks (Arte) salue le multiculturalisme appliqué à la musique

22.02.2019

Dans son émission du vendredi 22 février, l’émission Tracks propose un focus sur les Trans Musicales de Rennes par la loupe du multiculturalisme musical. 

Diffusée sur Arte, cette émis­sion qui pro­pose “des repor­tages explo­rant la culture geek, les musiques actuelles, le ciné­ma et les formes artis­tiques émergente” depuis plus de 20 ans est une des émis­sions phares de la chaîne franco‐allemande, avec son ton sin­gu­lier et sa curio­si­té inex­tin­guible.

Dans l’émission dif­fu­sée ce ven­dre­di 22 février à 23h45 (et déjà dis­po­nible en ligne sur la chaîne Youtube de l’émission), il est ques­tion de mul­ti­cul­tu­ra­lisme et d’identités mul­tiples en musique. Pour illus­trer ce pro­pos, Tracks a ren­con­tré trois artistes pro­gram­més aux Trans 2018 pen­dant le fes­ti­val : le fran­çais Johan Papaconstantino, qui revi­site la musique tra­di­tion­nelle grecque qu’écoutaient ses aïeuls, le duo anglo‐coréen Wooze, qui mêle K‐pop et rock anglais, et le groupe japo­nais Ajate qui fait des ponts entre la musique tra­di­tion­nelle japo­naise et l’afro-beat. 

Trois por­traits qui mettent à l’honneur des artistes qui s’affranchissent de leur culture  pour créer des métis­sages pas­sion­nants et inven­ter des genres musi­caux inédits.

Le repor­tage “Trans Sound” est visible ci‐dessous :  

 

L’émission en inté­gra­li­té sur la page Youtube de Tracks