Flashback

The Last Show” : pourquoi Birth Of Joy a choisi l’Ubu pour son concert d’adieu

17.12.2018

Après 11 ans de car­rière et plus de 1300 concerts à son actif, le power‐trio néer­lan­dais Birth of Joy a déci­dé de se sépa­rer, lais­sant der­rière lui une for­mi­dable dis­co­gra­phie et d’innombrables sou­ve­nirs de soi­rées élec­triques.

Programmé aux Trans 2012, Birth Of Joy a de nom­breuses fois depuis fait vibrer les murs de l’Ubu avec son blues rock psy­ché­dé­lique tein­té de sto­ner, au point même d’y immor­ta­li­ser un album live en 2015 (le dan­tesque Live At Ubu).

Peu avant l’enregistrement de cet album, le groupe avait répon­du à nos ques­tions, évo­quant sa for­ma­tion (à l’école !), son pas­sage aux Trans Musicales et la pers­pec­tive d’enregistrer un album live.

Une inter­view dans lequel le groupe sou­li­gnait son atta­che­ment pour les Trans et l’Ubu, son fief ren­nais où il a choi­si de don­ner sa der­nière date fran­çaise, comme une évi­dence.

Le groupe y célé­bre­ra mar­di 18 décembre à 20h la fin d’une aven­ture magni­fique, pour un concert – com­plet ! – qui s’annonce riche en émo­tions et qui devrait s’étirer jusqu’au bout de la nuit.

L’événement sur lestrans.com

L’événement sur Facebook